Idée de destination pour un long week-end en amoureux : Lisbonne !

26062         Pour ces vacances d’hiver, mes parents ont eu la gentillesse de nous proposer de garder notre petite étoile pendant une semaine. Ni une, ni deux, mon chéri et moi avons décidé d’en profiter pour nous faire un petit séjour en amoureux avant l’arrivée de bébé 2. Comme nous avions tous les deux besoin de soleil, notre choix s’est porté sur la ville de Lisbonne, au Portugal, dont plusieurs personnes nous avaient déjà vanté les mérites. Côté pratique, rien à redire : en s’y prenant un peu plus d’un mois à l’avance, nous avons réussi à trouver des billets d’avion à un prix corrrect avec Easy jet ainsi qu’une jolie chambre dans un hôtel confortable de la ville (merci Booking et les offres privilèges pour les clients genius, on a pu tester le 5 étoiles grâce à cela !). Sur place, le soleil était effectivement au rendez-vous puisque nous avons eu droit à un ciel d’azur pendant nos 4 jours et à une températures entre 15 et 25°. Pour vous dire, nous avons tous les midis déjeuné dehors sans avoir besoin de nos manteaux ce qui renforçait encore l’illusion très agréable d’être en été alors que nous étions au mois de février. Enfin, au niveau des transports sur place, il y a des cartes illimitées pour un prix raisonnable (6E la journée) si bien que je n’ai jamais pris autant de véhicules différents au cours d’un même séjour : trams, bus, métros, trains, taxis pour porter mon gros bidou de femme enceinte de part et d’autre de la ville. A noter aussi que nous avons consacré une journée entière à la visite de la ville Sintra, à 40 minutes de là en train, célèbre pour ses palais en tous genres (féodaux, romantiques ou classiques) dont je vous mets un petit aperçu ci-dessous. Portugal - Cultural Landscape of Sintra Côté accueil, nous étions déjà allés à Porto il y a deux ans et nous avons retrouvé avec plaisir tout ce que nous aimons dans ce pays : des gens sympathiques qui essayent de vous dépanner même quand vous parlez Portugais comme une vache espagnole (j’adore cette expression), des pâtisseries « à tomber » pour le petit déjeuner et les petits creux en tout genre et un coût de la vie bien moindre qu’en France qui nous a permis de ne pas exploser notre budget familial (pour vous donner un ordre d’idée, on peut manger correctement aux alentours de 8-9E ce qui est très appréciable quand on n’a pas de cuisine sur place). Enfin, concernant les visites, nous n’avons pas été déçus. Le patrimoine architectural et historique de la ville est très très riche si bien que c’était vraiment un plaisir que de se promener d’un site à l’autre. Nous avons privilégié ainsi les visites en extérieur lesquelles, de surcroît, sont aussi souvent gratuites. Comme tout touriste à Lisbonne, nous avons pris le temps d’aller écouter du fado dans un charmant petit restaurant et, la saison étant aussi celle de la fin des soldes, nous en avons bien sûr profité un peu même si les principaux magasins sont sensiblement les mêmes que chez nous (mention spéciale toutefois aux magasins de layettes qui nous ont bien fait sourire par leur côté dentelles et coupes classiques qui aurait beaucoup plus à bonne-maman). Au terme de cet article, je ne peux que vous encourager à découvrir cette destination si, comme nous, vous voulez faire une petite pause dans votre quotidien et revenir détendus avec plein de jolis souvenirs en tête. Ce n’est pas très loin, c’est beau et c’est faisable même avec des enfants si personne ne peut vous les garder (il y a beaucoup de parcs, un grand zoo et a mer qui n’est pas loin en plus). Bonne découverte !

Publicités

Quand l’enfant paraît, ou la vie d’un couple avant et après la naissance du bébé…

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, qui parlera peut-être plus aux lectrices qu’aux lecteurs, j’avais envie de vous concocter un petit article sans prétention sur les multiples changements qu’a entraîné la naissance de notre petite princesse dans notre couple. Car des changements, qu’est-ce qu’il y en a eu en cinq mois ! Au hasard,je vous en livre quelques-uns  qui nous ont bousculés mon chéri et moi :

  • Nous avons découvert ce qu’était la vraie grosse fatigue ! Bien sûr, avantl’accouchement, je faisais déjà des insomnies mais, en comparaison avec les nuits sans dormir des premiers mois, c’était « fingers in the noze » si je puis dire. Depuis, je regarde avec beaucoup plus de compassion les mamans dont les bébés ne font pas leur nuit.
  • La fatigue jouant, la sieste crapuleuse a eu une très forte tendance à se transformer en sieste tout court pendant les mêmes premiers mois. Du coup, à la maison, c’était : »Quoi ? Se faire un câlin alors que j’ai l’opportunité de récupérer un peu de ma folle nuit de veille avec minipuce ? Tu n’y penses pas mon chéri ??? » (pauvres hommes)
  • L’utilisation de notre salle de bain a aussi changé. Avant, c’était bain moussant à deux une fois semaine pour se délasser de nos tensions respectives (je n’en dirai pas plus sinon mon chéri m’étripe). Maintenant, les bains sont devenus des moments exceptionnels volés à notre rythme surbooké de jeunes parents et, surtout, la salle de bain est envahie par de multiples accessoires capables de faire baisser en un clin d’oeil la libido d’un jeune couple (animaux en plastiques divers, couches propres et sales, suppositoires pour poussées dentaires etc…).
  • Avant, j’écoutais à fond ma spontanéité quitte à partir souvent à l’aventure juste pour le plaisir de faire de nouvelles rencontres. Maintenant, je sais que je vais devoir déplacer quasiment une pièce de la maison pour respecter le confort de minipuce si nous allons chez les gens plus de quelques heures. Du coup, avant d’accepter toutes les propositions de sorties, je sélectionne et préviens la personne quand aux besoins de bébé de cet âge (le karting, on fera ça plus tard par exemple).
  • Enfin (moment nostalgie), nous allions au restaurant ou au cinéma en amoureux avant. Maintenant, nous attendons d’héberger des amis ou des proches à la maison afin d’avoir l’esprit en paix si nous demandons de garder bébé pendant une soirée.Nous pourrions prendre une baby-sitter, me direz-vous ? Sans doute … mais elle nous paraît encore trop petite pour la confier à n’importe qui. Dans quelques mois peut-être…

Voilà pour notre top 5. Et vous : qu’est-ce qui a changé dans votre vie avec l’arrivée de bébé ?