Idée de destination pour un long week-end en amoureux : Lisbonne !

26062         Pour ces vacances d’hiver, mes parents ont eu la gentillesse de nous proposer de garder notre petite étoile pendant une semaine. Ni une, ni deux, mon chéri et moi avons décidé d’en profiter pour nous faire un petit séjour en amoureux avant l’arrivée de bébé 2. Comme nous avions tous les deux besoin de soleil, notre choix s’est porté sur la ville de Lisbonne, au Portugal, dont plusieurs personnes nous avaient déjà vanté les mérites. Côté pratique, rien à redire : en s’y prenant un peu plus d’un mois à l’avance, nous avons réussi à trouver des billets d’avion à un prix corrrect avec Easy jet ainsi qu’une jolie chambre dans un hôtel confortable de la ville (merci Booking et les offres privilèges pour les clients genius, on a pu tester le 5 étoiles grâce à cela !). Sur place, le soleil était effectivement au rendez-vous puisque nous avons eu droit à un ciel d’azur pendant nos 4 jours et à une températures entre 15 et 25°. Pour vous dire, nous avons tous les midis déjeuné dehors sans avoir besoin de nos manteaux ce qui renforçait encore l’illusion très agréable d’être en été alors que nous étions au mois de février. Enfin, au niveau des transports sur place, il y a des cartes illimitées pour un prix raisonnable (6E la journée) si bien que je n’ai jamais pris autant de véhicules différents au cours d’un même séjour : trams, bus, métros, trains, taxis pour porter mon gros bidou de femme enceinte de part et d’autre de la ville. A noter aussi que nous avons consacré une journée entière à la visite de la ville Sintra, à 40 minutes de là en train, célèbre pour ses palais en tous genres (féodaux, romantiques ou classiques) dont je vous mets un petit aperçu ci-dessous. Portugal - Cultural Landscape of Sintra Côté accueil, nous étions déjà allés à Porto il y a deux ans et nous avons retrouvé avec plaisir tout ce que nous aimons dans ce pays : des gens sympathiques qui essayent de vous dépanner même quand vous parlez Portugais comme une vache espagnole (j’adore cette expression), des pâtisseries « à tomber » pour le petit déjeuner et les petits creux en tout genre et un coût de la vie bien moindre qu’en France qui nous a permis de ne pas exploser notre budget familial (pour vous donner un ordre d’idée, on peut manger correctement aux alentours de 8-9E ce qui est très appréciable quand on n’a pas de cuisine sur place). Enfin, concernant les visites, nous n’avons pas été déçus. Le patrimoine architectural et historique de la ville est très très riche si bien que c’était vraiment un plaisir que de se promener d’un site à l’autre. Nous avons privilégié ainsi les visites en extérieur lesquelles, de surcroît, sont aussi souvent gratuites. Comme tout touriste à Lisbonne, nous avons pris le temps d’aller écouter du fado dans un charmant petit restaurant et, la saison étant aussi celle de la fin des soldes, nous en avons bien sûr profité un peu même si les principaux magasins sont sensiblement les mêmes que chez nous (mention spéciale toutefois aux magasins de layettes qui nous ont bien fait sourire par leur côté dentelles et coupes classiques qui aurait beaucoup plus à bonne-maman). Au terme de cet article, je ne peux que vous encourager à découvrir cette destination si, comme nous, vous voulez faire une petite pause dans votre quotidien et revenir détendus avec plein de jolis souvenirs en tête. Ce n’est pas très loin, c’est beau et c’est faisable même avec des enfants si personne ne peut vous les garder (il y a beaucoup de parcs, un grand zoo et a mer qui n’est pas loin en plus). Bonne découverte !

Publicités

Bébé part en vadrouille, suite et fin.

Avant que les vacances ne soient plus qu’un lointain souvenir dans nos esprits, voici la suite de l’article Bébé part en vadrouille, épisode 1, dans lequel je vous donnais mes cinq astuces pour voyager sereinement avec bébé. Aujourd’hui, toujours sans vouloir donner de leçons à personne, je voudrais vous faire part des 5 objets qui nous ont le plus été utiles pendant cette période de « délocalisation familiale ».

1 ) Le porte-bébé préformé. En vacances, nous avons du faire face à toutes sortes de terrains : plage sableuse, côtes rocheuses, galets, sentiers de randonnée abruptes, villes touristiques surpeuplées etc. Du coup, la poussette n’était pas forcément adaptée au transport de bébé à certains moments si bien que nous avons investi dans un porte-bébé préformé de type manduca(marque déposée). Personnellement, en tant que maman porteuse, ce modèle m’a beaucoup plu. Mini-puce était très à l’aise (elle n’a ni pleuré, ni cherché à s’enfuir une fois installée dedans 🙂 ) et mon dos ne me faisait pas souffrir à la fin de la journée. Bonus, de nombreuses personnes m’ont interrogé sur ce mode de portage si bien que cela nous a permis de faire aussi de belles rencontre. Je le recommande donc vivement aux parents partant en vacances !

2) Le siège de table qui se clipsent à la table. Mini-puce étant encore trop petite pour s’assoir sur un siège de table gonflable, nous nous sommes fais prêter le modèle rigide qui s’accroche à la table afin d’éviter d’avoir à emporter la chaise haute. Bilan de la semaine : même si je n’étais pas très rassurée au début de voir ma fille avec les jambes pendouillant dans le vide, le système s’est avéré efficace et mini-puce l’a aussi validé. Attention toutefois, avec les enfants bougeons, ne pas les laissez trop longtemps car ils mettent les fixations à mal …

3) La piscine gonflable. Quand vous ne pouvez pas sortir de la maison avant 16h30 pour cause de canicule, cet accesoire devient vite indispensable pour « tremper » bébé de temps à autre. Personnnellement, nous avions opté pour un modèle canard géant gonflable déniché dans un dépot vente, modèle qui a été largement plébiscité par mini-puce car elle prenait en moyenne trois bains par jour dans sa piscine privée.

4) La bouée gonflable spéciale tout-petit. Si vous la chance d’aller dans un endroit où il est possible de se baigner (que ce soit dans une piscine, dans la mer ou dans un lac) et que votre bébé ait entre 6 et 18 mois, il y a fort à parier qu’il ait besoin de cet accesoire pour se baigner tranquile. Bien sûr, certains bébés peu rassurés dans l’eau préféreront les bras de leurs parents mais, si le vôtre est très à l’aise, cela lui permettra de se déplacer en toute liberté pendant que vous pourrez faire quelques brasses à ses côtés.

5) Enfin, dernier objet qui nous a beaucoup servi, les écoute-bébé. Comme les soirées se terminaient souvent fort tard sur la terrasse de notre lieu de vacances, ils se sont avérés bien pratiques pour surveiller le sommeil de mini-puce sans avoir à faire régulièrement des allers-retours entre la table et sa chambre. Personnellement, nous avons choisi un modèle tout simple, sans vidéo ni vibreur, mais qui était entièrement suffisant pour quinze jours de vacances.

Voilà, la page des vacances est désormais tournée avec cet article mais n’hésitez pas à le commenter pour faire vivre le blog ^^