Envie d’une petite baignade en famille ?

photobeynos3tCe samedi, nous avons testé pour vous Lilo, l’espace aquatique qui se situe dans la zone commerciale de Beynost. Situé à une vingtaine de minutes de Lyon, ce complexe moderne dispose de quatre bassins intérieurs : une pataugeoire, un bassin ludique avec jeux d’eau pour les touts petits, un bassin sportif avec six couloirs de nage et un bassin d’activités dédié à la forme. Il y a aussi un espace bien-être avec deux saunas, un hammam, un jacuzzi et une salle de chromo-thérapie mais, comme nous ne les avons pas encore essayés, je ne pourrai pas donner mon avis sur ce dernier.

Les plus, de mon point de vue de maman d’une petite fille très dynamique qui adore l’eau, sont :

-l’aménagement moderne des vestiaires : c’est grand, on peut trouver des cabines simples ou doubles pour se changer avec les loulous et, surtout, c’est propre car tout le monde semble bien respecter la règle consistant à enlever ses chaussures avant d’entrer. Les casiers sont enfin à code ce qui évite de penser au fameux jeton que l’on oublie toujours dans les autres piscines.

-le nombre suffisant et la taille des douches : de la même manière que pour les vestiaires, il y a des douches classiques (« collectives » contre le mur ) et des petites alcôves dans lesquelles on peut doucher deux enfants en même temps par exemple.

-le revêtement en lino anti-dérapant du bassin ludique et de la pataugeoire. C’est peut-être un détail mais, quand on est enceinte comme moi ou que son enfant à une fâcheuse tendance à privilégier la course à la marche, c’est rassurant de savoir qu’on ne va pas se casser la figure grâce à ce support moelleux.

-les nombreux jeux d’eaux du bassin ludique : banquettes à bulles, rivière à contre-courant et cascades pour se faire masser les épaules. Solène, 3 ans, a une préférence pour les rivières avec courant car cela ne va pas trop vite si bien qu’elle peut se laisser porter tranquillement d’une extrémité à l’autre. Moi, je préfère la banquette à bulles même si le papa s’inquiète un peu trop du dérangement occasionné pour bébé 2 par ce dispositif. Bref, les avis diverge selon l’âge.

-les grandes baies vitrées qui laissent rentrer la lumière extérieure : je connaissais déjà avec la piscine de Caluire ou Aquavert mais, cette fois-ci, on peut cumuler avec un bassin qui n’est pas surpeuplé ce qui nous a beaucoup plu.

-le tarif pas excessif surtout si on prend une carte : l’entrée normale seule est à 4.20e et les enfants ne payent pas avant 3 ans mais, si on prend une carte de 12 (et en ce moment 12=15 chez aux en plus), le prix chute. Il semble aussi qu’il y ait une possibilité de prendre une carte famille mais il vous faudra aller sur le site(ici) si vous voulez en savoir plus.

Voilà, comme vous l’avez compris, même si c’est un peu plus loin que nos sorties piscine habituelle, nous avons bien aimé celle-ci et je vous recommande donc vivement de la tester à l’occasion (si quelqu’un veut d’ailleurs participer à une de leur soirée zen avec moi, je suis plus que partante). A bientôt pour d’autres idées sorties autour de Lyon !

Publicités

Bébé part en vadrouille, suite et fin.

Avant que les vacances ne soient plus qu’un lointain souvenir dans nos esprits, voici la suite de l’article Bébé part en vadrouille, épisode 1, dans lequel je vous donnais mes cinq astuces pour voyager sereinement avec bébé. Aujourd’hui, toujours sans vouloir donner de leçons à personne, je voudrais vous faire part des 5 objets qui nous ont le plus été utiles pendant cette période de « délocalisation familiale ».

1 ) Le porte-bébé préformé. En vacances, nous avons du faire face à toutes sortes de terrains : plage sableuse, côtes rocheuses, galets, sentiers de randonnée abruptes, villes touristiques surpeuplées etc. Du coup, la poussette n’était pas forcément adaptée au transport de bébé à certains moments si bien que nous avons investi dans un porte-bébé préformé de type manduca(marque déposée). Personnellement, en tant que maman porteuse, ce modèle m’a beaucoup plu. Mini-puce était très à l’aise (elle n’a ni pleuré, ni cherché à s’enfuir une fois installée dedans 🙂 ) et mon dos ne me faisait pas souffrir à la fin de la journée. Bonus, de nombreuses personnes m’ont interrogé sur ce mode de portage si bien que cela nous a permis de faire aussi de belles rencontre. Je le recommande donc vivement aux parents partant en vacances !

2) Le siège de table qui se clipsent à la table. Mini-puce étant encore trop petite pour s’assoir sur un siège de table gonflable, nous nous sommes fais prêter le modèle rigide qui s’accroche à la table afin d’éviter d’avoir à emporter la chaise haute. Bilan de la semaine : même si je n’étais pas très rassurée au début de voir ma fille avec les jambes pendouillant dans le vide, le système s’est avéré efficace et mini-puce l’a aussi validé. Attention toutefois, avec les enfants bougeons, ne pas les laissez trop longtemps car ils mettent les fixations à mal …

3) La piscine gonflable. Quand vous ne pouvez pas sortir de la maison avant 16h30 pour cause de canicule, cet accesoire devient vite indispensable pour « tremper » bébé de temps à autre. Personnnellement, nous avions opté pour un modèle canard géant gonflable déniché dans un dépot vente, modèle qui a été largement plébiscité par mini-puce car elle prenait en moyenne trois bains par jour dans sa piscine privée.

4) La bouée gonflable spéciale tout-petit. Si vous la chance d’aller dans un endroit où il est possible de se baigner (que ce soit dans une piscine, dans la mer ou dans un lac) et que votre bébé ait entre 6 et 18 mois, il y a fort à parier qu’il ait besoin de cet accesoire pour se baigner tranquile. Bien sûr, certains bébés peu rassurés dans l’eau préféreront les bras de leurs parents mais, si le vôtre est très à l’aise, cela lui permettra de se déplacer en toute liberté pendant que vous pourrez faire quelques brasses à ses côtés.

5) Enfin, dernier objet qui nous a beaucoup servi, les écoute-bébé. Comme les soirées se terminaient souvent fort tard sur la terrasse de notre lieu de vacances, ils se sont avérés bien pratiques pour surveiller le sommeil de mini-puce sans avoir à faire régulièrement des allers-retours entre la table et sa chambre. Personnellement, nous avons choisi un modèle tout simple, sans vidéo ni vibreur, mais qui était entièrement suffisant pour quinze jours de vacances.

Voilà, la page des vacances est désormais tournée avec cet article mais n’hésitez pas à le commenter pour faire vivre le blog ^^